Compte rendu réunion du collectif du 20/11/2018

CR reunion_collectif_20_11

Et prochaine réunion du collectif le 7 janvier 2019

Publicités

Prochaine réunion

Nouvelle réunion pour préparer des actions : Mercredi 20 juin à 18h au centre Mandela (Planoise)

Nous y inviterons des associations planoisiennes (Des racines et des feuilles, Pari, Miroir de femmes, la Passerelle, les maires des villages)

Venez nombreux : parents des élèves des collèges et des écoles primaires, professeurs, élus… la mobilisation doit se poursuivre !

Réunion du collectif du 12 mars 2018

La réunion de ce soir a réuni une cinquantaine de parents, professeurs et élus du secteur de Voltaire. Un compte rendu est en cours de rédaction et sera diffusé très prochainement.

La resectorisation ne touche pas que les collèges, les lycées de Besançon sont également concernés. Voir l’article sur macommune.info : Sectorisation des collèges : des parents d’élèves de Châtillon-le-Duc refusent que leurs enfants aillent au lycée J.Haag

 

Prochaine réunion du collectif : 12 mars

Rendez vous LUNDI 12 MARS à 18 h au collège Voltaire, salle Calas pour une réunion du collectif
L’ordre du jour sera le suivant :
• retour sur le CTSD et le CDEN et dernières informations.
• perspectives : les nouveaux angles d’approche du problème de la resectorisation, la remobilisation des parents d’élèves , les nouvelles actions.
• validation d’un courrier à l’adresse du DASEN et du Recteur pour solliciter une concertation en vue d’une nouvelle sectorisation que Monsieur Bousquet s’est proposé de rédiger.
• structuration du collectif : amélioration de la communication, répartition des tâches,…

N’hésitez pas à faire part d’autres points à inscrire à l’ordre du jour.

Et surtout restons mobilisés, rien n’est perdu ! 

Venez nombreux ! A lundi

1er mars 18h : réunion du collectif au collège Voltaire

Compte tenu du faible nombre de réponses à la proposition d’un rassemblement devant la préfecture, jeudi 1er mars à 17h, à l’occasion de la tenue du CDEN, il semble préférable de renoncer.

Lors de la dernière réunion du collectif, avant les vacances, nous avions convenu de nous retrouver le 1er mars à 18h.

La salle Calas du collège Voltaire ayant été réservée par les parents d’élèves, nous vous proposons de nous y retrouver à 18h, jeudi, pour faire le point et envisager les suites de notre action.

CDEN affectation des élèves sur secteur Planoise : 1° mars (repli le 5 mars)

Information du collectif :

Les membres du CDEN (Conseil Départemental de l’Education Nationale) sont convoqués jeudi 1°mars à 17h pour traiter notamment des modalités d’affectation dans les secteurs multi-collèges.
Cette instance consultative est co-présidée par le Préfet du Doubs et la Présidente du Conseil Départemental. Le DASEN co-préside habituellement le CDEN en l’absence du Préfet.
Ses membres sont des représentants des :
– fédérations de parents d’élèves (FCPE et PEEP)
– organisations syndicales des personnels de l’état ( Personnellement, j’y siègerai avec deux autres collègues pour la FSU )
– représentants des collectivités (maires et conseillers départementaux)
– associations complémentaires de l’EN
– délégués départementaux de l’EN),
ainsi que des « personnes qualifiées » et « membres à titre consultatif »…
Cette instance pourrait être l’occasion d’une initiative revendicative de notre collectif. Qu’en pensez-vous ?

Côté organisation, une complication existe. Si le quorum n’est pas atteint (absence d’une partie des membres) le CDEN sera reportée au lundi 5 mars à 17h. Ce report est fréquent mais il est impossible à anticiper à moins de convaincre suffisamment de membres de le boycotter la première séance.
Nous pourrions proposer un rassemblement à 17h devant la préfecture le jeudi 1° mars. Qu’en pensez-vous ?

Vademecum sectorisation – 2016

Ci-dessous un lien vers le vademecum intitulé « agir pour une mixité sociale et scolaire dans les collèges », datant de 2016 et du précédent ministère de l’EN.

 https://fr.scribd.com/doc/297666868/Agir-pour-la-mixite-sociale-et-scolaire#from_embed

Intéressant de voir comment la concertation prônée par le texte a été menée ici !

Ci-joint, également, un résumé : vademecum sectorisation 2016

 

Article « plein air »

Le collectif souhaite que la répartition des adolescents s’effectue sur l’ensemble des établissements scolaires bisontins et des alentours

A Besançon. Dans le cadre du projet de fusion des collèges Voltaire et Diderot, implantés dans le quartier Planoise, les membres du collectif « pour une réelle mixité sociale au collège » se sont rassemblés, ce mercredi après-midi, devant le conseil départemental du Doubs pour demander un autre projet. L’objectif étant que cette nouvelle répartition des jeunes « ne soit pas que comptable », mais prenne aussi en compte la notion de mixité sociale, « importante pour la vie d’un établissement scolaire et la réussite de tous les élèves » explique Nicolas Bousquet, parent d’élève. Ce mercredi après-midi, une délégation a été reçue par un représentant de la collectivité locale.

Rappelons que pour gérer les sureffectifs que connaîtra à la rentrée prochaine le collège Diderot, l’éducation Nationale et le conseil départemental du Doubs, qui s’est vu confier la gestion de la carte scolaire, ont proposé de réaliser une fusion de ces deux établissements scolaires. Autrement dit, le projet initial consistait à scolariser les élèves de 6è et de 5è à Voltaire et les 4è et 3è à Diderot. Cette proposition n’a pas convaincu les parents et les syndicats d’enseignants, qui préconisent une autre organisation plus ambitieuse. Ils souhaitent que la répartition des adolescents s’effectue sur l’ensemble des établissements scolaires bisontins et des alentours.

Actuellement, le taux d’enfants issus de catégories socioprofessionnelles défavorisées est estimé à 43% à Voltaire, la moyenne départementale et nationale étant de 40%. « Cette équilibre est très fragile. Il convient de ne pas le remettre en cause » explique Mr Bousquet. Et de poursuivre : « Cette proposition va dégrader la situation du collège Voltaire, sans régler le problème du collège Diderot ». Selon Mr Bousquet, qui s’appuie sur des statistiques nationales, un taux de 40% d’élèves issus d’un milieu défavorisé doit être tenu pour que le vivre ensemble et le climat scolaire soient favorables au sein d’un collège.

Pour l’heure, la discussion avec le représentant du conseil départemental du Doubs n’a rien donné. Le collectif ayant été invité à contacter le directeur académique pour relancer la discussion sur ce sujet et trouver une issue favorable. Affaire à suivre.

Dernières informations – 29 janvier 2018

Ce lundi 29 janvier ont eu lieu 2 réunions : l’une à la direction académique pour travailler les critères d’affectation des futurs 6e sur les 2 collèges du nouveau secteur, et l’autre organisée par le nouveau collectif (parents et professeurs). Nous publierons dès que possible le compte rendu de ces réunions.

Une réunion est proposée aux parents des écoles primaires ce vendredi 2 février à 19h à Grandfontaine, salle des associations Paul Givernet au 1er étage. N’hésitez pas à venir, quelque soit votre lieu d’habitation.

A très bientôt pour de nouvelles informations.

Information sur la réunion du 12/01/2018

Bonjour à tous

La réunion de hier soir à l’inspection académique a confirmé que le premier projet présenté en décembre avait bien été suspendu. Que la priorité était la rentrée 2018 et le désengorgement de Diderot. L’objectif de cette réunion était d’ouvrir un groupe de travail afin de trouver les modalités d’affectation des futurs 6e sur les 2 collèges, en concertation avec les parents, fédérations de parents et professeurs.

Un compte rendu est en cours de rédaction et sera diffusé courant de ce week end.

Merci pour votre soutien

Espoir

Suite à une réunion ce soir (vendredi 22/12/17) avec le DASEN, le projet est suspendu et sera retravaillé dès janvier avec les représentants de parents des collèges et des écoles concernés. La fusion des 2 secteurs étant bien effective, la proposition pour résoudre les problèmes de sureffectifs à Diderot serait d’affecter des futurs 6e d’école de Planoise à Voltaire au lieu de Diderot, mais rien ne sera décidé officiellement avant février.

Il faut donc rester mobilisés, et continuer à signer la pétition.